Collège Colette
Sartrouville
tél : 01 61 04 46 70
fax : 01 39 14 90 35
mail : 0780258g@ac-versailles.fr
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Disciplines > Histoire Géographie > L’épreuve d’Histoire-Géographie et d’Education civique au Brevet des (...) > LES REPÈRES HISTORIQUES

LES REPÈRES HISTORIQUES

lundi 19 janvier 2015 par A. Henry

À la fin de la scolarité obligatoire, l’élève doit connaître et savoir utiliser les repères historiques suivants (les repères étudiés à l’école primaire figurent en italiques) :

DATES REPÈRES ÉVÉNEMENT
SIXIÈME
IIIe millénaire av. J.-C. Les premières civilisations Elles naissent en Mésopotamie et en Égypte, dans la région du "Croissant fertile", entre Tigre et Euphrate. C’est là qu’apparaissent l’écriture, les religions polythéistes et que naissent les premiers États. [Une civilisation est l’ensemble des signes distinctifs d’une société avec son peuple, son organisation politique (son chef souvent un roi), ses traditions, sa religion, son art, sa culture, ses techniques scientifiques, ... Tout cela étant transmis de génération en génération par l’éducation].
VIIIe siècle av. J.-C. Homère, fondation de Rome, début de l’écriture de la Bible Homère, aède, aurait écrit les poèmes de l’Iliade et de l’Odyssée racontant la guerre de Troie et le difficile retour du héros Ulysse dans son île Ithaque. Ces poèmes racontent les exploits fabuleux des Grecs des premiers temps et contribuent à l’unité du monde grec.

Fondation de Rome. D’après la légende, la cité fut fondée par Romulus, au bord du Tibre, sur l’emplacement de sept collines. Rome devient une ville au destin exceptionnel, à la tête de l’Italie puis d’un empire méditerranéen. D’après l’archéologie, la cité fut fondée par les peuples latins et étrusques.

Bible. C’est le début de la mise par écrit de la Bible Hébraïque (pour les Chrétiens c’est l’Ancien Testament). Le livre sacré des Hébreux est au fondement du Judaïsme, première religion monothéiste. Elle raconte l’histoire des Hébreux qui vivaient en Palestine.
Ve siècle av. J.-C. Périclès Périclès est un grand personnage a dirigé la cité d’Athènes lors de son apogée. Il a renforcé son régime politique, la démocratie. Il a lancé de grands travaux d’embellissement de l’Acropole (construction du Parthénon) qui témoignent de la richesse et de la puissance d’Athènes.
52 av. J.-C. Jules César et Vercingétorix, Alésia En battant le chef gaulois Vercingétorix, lors de la bataille d’Alésia, Jules César, le général romain, achève la conquête de la Gaule. C’est la fin de la guerre des Gaules qui permet à la République romaine d’agrandir son territoire.
Ier siècle Début du christianisme En Palestine, le Christianisme, deuxième religion monothéiste, est prêché par Jésus, puis répandu par ses apôtres dans l’Empire romain malgré les persécutions. Pour les Chrétiens il correspond au Nouveau Testament.
Ier et IIe siècle "Paix romaine" Bien défendu à ses frontières par une armée puissante, l’Empire romain connaît une longue période de paix, de stabilité et de prospérité, « la paix romaine ». Cela est favorable à la romanisation du monde méditerranéen dominé par Rome.
800 Le couronnement de Charlemagne Charlemagne, Roi des Francs, domine l’Occident après avoir multiplié les conquêtes et diffusé la religion chrétienne. Il est couronné et sacré empereur d’Occident à Rome, la nuit de Noël, par le pape, comme successeur des empereurs romains.
CINQUIÈME
622 L’Hégire Mahomet/Mohammed, prophète en Arabie de la troisième religion monothéiste : l’Islam, doit fuir La Mecque, où l’on refuse la nouvelle religion monothéiste. L’Hégire est le départ de Mahomet/Mohammed de La Mecque pour Médine et le début du calendrier musulman.
Xe-XIIe siècle L’âge des églises romanes En Europe, l’Occident chrétien se couvre d’églises à l’architecture romane (voûtes en berceau et arcs en demi-cercle). Cela est lié au grand essor de la construction d’églises en Occident.
1096-1099 Première croisade Cette expédition militaire débute après l’appel à la croisade contre les Turcs musulmans par le pape Urbain II pour laisser le libre passage vers Jérusalem (pèlerinage). En 1099, les Chrétiens prennent Jérusalem et fondent les États latins d’Orient en Palestine. C’est une manifestation de l’expansion religieuse de l’Occident
XIIe-XVe siècle L’âge des églises gothiques Les cathédrales sont construites dans les villes d’Occident, selon de nouvelles techniques architecturales audacieuses (arcs brisés, croisée d’ogives, vitraux, sculptures). Cela est lié à l’essor et à l’enrichissement des villes en Occident.
1492 Premier voyage de Christophe Colomb Au service des rois d’Espagne, Christophe Colomb, navigateur génois, veut atteindre l’Asie par l’Atlantique (vers l’Ouest) pour découvrir une nouvelle route vers les Indes. C’est le premier grand voyage de découverte du monde. Christophe Colomb, découvre, sans le savoir, les Antilles puis une terre inconnue surnommée Amérique).
XVe-XVIe siècle La Renaissance Né en Italie, ce mouvement s’inspire des idées et des formes de l’Antiquité. Ainsi est créé un art nouveau en rupture avec le Moyen Âge. C’est une période de renouveau artistique (essor de la peinture, de l’architecture et de la sculpture inspirées de l’art antique), scientifique (astronomie : Copernic puis Galilée : la Terre tourne autour du soleil) (médecine : dissections d’André Vésale) (grandes découvertes…) et intellectuel (Humanisme : nouvelle vision de l’homme et du monde) qui débute en Italie avant de toucher toute l’Europe. Elle débouchera sur un nouveau schisme (division) du Christianisme avec la réforme Protestante.
1598 L’édit de Nantes C’est une loi royale de tolérance signée par Henri IV, où la liberté de culte est reconnue aux Protestants. Henri IV était un ancien protestant, et avait choisi de se convertir au catholicisme afin de pouvoir devenir roi de France. Cet édit mit fin aux guerres de religion entre Catholiques et Protestants, qui ont ravagé le royaume de France au XVIe siècle, pendant plus de 35 ans. Le Catholicisme est religion d’État, mais les Protestants peuvent pratiquer librement leur culte.
1661-1715 Louis XIV, Versailles C’est le règne personnel de Louis XIV dit « le roi soleil » et de la construction du château de Versailles. Cette période incarne le triomphe de la monarchie absolue. Louis XIV règne seul sur le royaume de France depuis sa résidence, qu’il a fait construire. Le château de Versailles incarne ainsi la puissance et l’autorité du roi.
QUATRIÈME
Milieu du XVIIIe siècle L’Encyclopédie L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers est la première encyclopédie française, rédigée entre 1751 et 1772, sous la direction de Diderot et D’Alembert.
Cet ouvrage majeur du XVIIIème siècle est la synthèse des connaissances du moment et le symbole de l’oeuvre des Lumières, qui remet en cause le pouvoir et la religion. Il fut diffusé en Europe à l’époque des Lumières.
1789-1799 La Révolution française C’est une période de l’histoire de France comprise entre l’ouverture des États généraux en mai 1789 et le coup d’état du 18 brumaire An VIII (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. La France connaît ainsi dix années agitées de bouleversements sur tous les plans (politique, social, économique, culturel). Cette période met fin à l’Ancien Régime et à l’Époque Moderne et est le début de la période Contemporaine. Elle a mis fin à la royauté et aux sujets, à la société d’ordres et à ses privilèges.
14 juillet 1789 prise de la Bastille Cette prison royale était le symbole de l’arbitraire royal (lettres de cachet) et fut prise par les Parisiens. Cet événement symbolise le rejet de l’Ancien Régime et de la monarchie absolue, et la conquête de la liberté sur l’absolutisme. Nous commérons le 14 juillet 1790, la fête de la fédération, réconciliation nationale, retenue en 1880 par la Troisième République comme fête nationale.
août 1789 Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen Elle fut adoptée par l’Assemblée nationale constituante. C’est le texte fondateur du nouveau régime politique de la France. Ses principes sont inspirés des Lumières (égalité des droits, liberté et souveraineté nationale). Ce texte essentiel de la Révolution française, énonce ainsi un ensemble de droits naturels imprescriptibles individuels et collectifs et de l’homme (liberté, propriété, sûreté, résistance à l’oppression). Avec cette déclaration, la liberté n’a d’autre limite que celle des intérêts d’autrui. Art 1er « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ».
septembre 1792 Proclamation de la République Alors que la France est en guerre contre les monarchies d’Europe, les Parisiens renversent le roi Louis XVI et une nouvelle Assemblée nationale constituante, la Convention, abolit la monarchie. Les députés de la Convention proclament un nouveau régime politique où le pouvoir n’est pas héréditaire : la République.
1799-1815 Le Consulat et l’Empire En 1799, Bonaparte s’empare du pouvoir par un coup d’État. Il met en place un régime politique autoritaire, le Consulat, puis l’Empire.
1804 Napoléon 1er empereur des Français Napoléon Ier, empereur des Français, crée le Premier Empire, le Code Civil (ensemble des lois/règles qui déterminent le statut des personnes, celui des biens et celui des relations entre les personnes privées.), les lycées et la légion d’honneur… C’est aussi une période de guerre, qui se termine par une dernière défaite à Waterloo (Belgique). Il abdique et est exilé sur l’île de Sainte-Hélène.
1815 Le congrès de Vienne Ce congrès réunit les souverains absolus d’Europe, vainqueurs de Napoléon Ier entre octobre 1814 et juin 1815. Les puissances européennes, victorieuses de Napoléon Ier, veulent rétablir l’ordre monarchique et les frontières bouleversées par la période révolutionnaire et napoléonienne. Ils redessinent ainsi la carte de l’Europe en annulant la plus grande partie des transformations. Ce congrès consacre la défaite de la France, dont les frontières sont ramenées à celles de 1792 et pose les bases d’un équilibre européen au profit des monarchies. L’ordre ancien est rétabli en Europe.
1815-1848 Monarchie constitutionnelle en France Après le départ définitif de Napoléon Ier, ce sont les frères de Louis XVI qui prennent le pouvoir, Louis XVIII puis Charles X et enfin le cousin Louis-Philippe. La France est dirigée par un monarque, mais une charte (une constitution) répartit le pouvoir entre le roi et une assemblée élue au suffrage censitaire. Les rois vont concilier monarchie héréditaire et certains droits issus de la Révolution comme la liberté de la presse. Ils sont renversés respectivement par les révolutions de 1830 et 1848.
1848-1852 La Seconde République Après la révolution de 1848, la monarchie est de nouveau rejetée au profit de la République. Proclamée après l’abdication de Louis-Philippe, roi des Français, elle est renversée par le coup d’État du premier président de la République française, Louis-Napoléon Bonaparte.
1848 établissement du suffrage universel masculin, abolition de l’esclavage L’établissement du suffrage universel masculin pour les citoyens de plus de 21 ans est l’une des premières décisions de la Seconde République. Le droit de vote, jusque là réservé à une minorité, est donné à tous les Français.

L’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises est à l’initiative de Victor Schœlcher, homme d’État français.
1852-1870 Le Second Empire (Napoléon III) Ce régime est fondé par Louis-Napoléon Bonaparte. Alors qu’il est président des Français, sous la Seconde République, il organise le Coup d’État du 2 décembre 1851. Il rétablit l’Empire et devient Napoléon III, "empereur des Français". D’abord autoritaire, le régime se libéralise progressivement. En 1870, sa défaite (Sedan) face à la Prusse entraîne la chute de l’Empire et la perte de l’Alsace et du Nord de la Lorraine.
1870-1940 La Troisième République Elle est proclamée après la défaite militaire de Napoléon III à Sedan. Elle a permis l’enracinement du régime parlementaire républicain et a renforcé la liberté et l’égalité. Elle s’effondre après la défaite face à l’Allemagne nazie en 1940. Elle est le plus long régime politique de la France depuis la Révolution française.
1882 Jules Ferry et l’école gratuite, laïque et obligatoire Jules Ferry instaure l’école républicaine : gratuite, laïque et obligatoire pour les garçons et les filles de 6 à 13 ans. Pour Jules Ferry, l’école de la République doit, indépendamment des religions, apprendre les droits et les devoirs des futurs citoyens, permettre l’ascension sociale et la diffusion du progrès.
1894-1906 Affaire Dreyfus Elle débute par la condamnation, à tort, pour espionnage, d’un officier français juif, Alfred Dreyfus. Émile Zola, dans le journal l’Aurore, lance son « J’accuse » qui sera le début de la découverte de toutes les erreurs de l’armée et de l’État. C’est une grave affaire qui a opposé les anti-Dreyfusards (qui accusent le capitaine Dreyfus), forces politiques conservatrices (nationalistes, antisémites et xénophobes) aux Dreyfusards (qui le soutiennent), défenseurs des droits de l’homme. L’innocence de Dreyfus est finalement prouvée, la République et la démocratie en sont renforcées.
1905 Loi de séparation des Églises et de l’État Cette loi fait de la République un État laïc qui garantit la liberté des cultes, mais n’en finance aucun. La religion est considérée comme une affaire privée. Ce principe de laïcité de la République est toujours en vigueur (neutralité de l’État face aux religions qui relèvent de la vie privée, garantie de la liberté de conscience, pas de subvention des cultes par l’État).
TROISIÈME
1914-1918 La Première Guerre mondiale Guerre caractérisée par la violence de masse : guerre de tranchées, violences contres les civils (génocide des Arméniens).
1916 Verdun Attaque allemande de la France sur le front de l’Ouest. Verdun est le symbole de la guerre totale : guerre de tranchées, guerre industrielle, mobilisation de l’Arrière, très lourdes pertes.
11 novembre 1918 Armistice de la Grande Guerre Armistice (convention signée par plusieurs gouvernements mettant fin à des hostilités entre armées en temps de guerre) signé par la France et l’Allemagne, qui met fin aux combats et à la Grande Guerre. Jour férié depuis 1922 et journée de commémorations en France.
1917 La révolution russe Coup d’État bolchevique organisé par Lénine et Trotski. Mise en place par Lénine du régime communiste en Russie, le premier dans l’Histoire.
1924-1953 Staline au pouvoir Staline succède à Lénine à la tête de l’URSS. Il organise l’industrialisation du pays, la collectivisation des terres et met en place un régime totalitaire.
1933-1945 Hitler au pouvoir Chef du parti nazi, il met en place un régime totalitaire fondé sur le culte du chef, la supériorité de la race aryenne, l’antisémitisme et la conquête de l’espace vital, ce qui mène à la Seconde Guerre mondiale.
1936 Victoire électorale et lois sociales du Front Populaire Les mesures prises par le gouvernement du Front populaire font progresser la démocratie sociale : 15 jours de congés payés, semaine de 40 heures, reconnaissance du droit syndical.
1939-1945 La Seconde Guerre mondiale Guerre d’anéantissement. Elle se déroule sur tous les continents et son bilan humain est très lourd (50-60 millions de morts, génocide des Juifs et des tsiganes).
8 mai 1945 fin de la Seconde guerre mondiale en Europe La fin de la Seconde Guerre mondiale est marquée par la capitulation de l’Allemagne le 8 mai 1945 en Europe. La capitulation est une décision militaire, reconnaissance d’une défaite majeure. Cette décision est lourde de conséquence, pour l’armée concernée (mise hors de combat), pour le pays et pour le chef qui capitule. La capitulation transfère le pouvoir à l’armée ennemie sur le territoire concerné. Les vainqueurs organisent leur administration du territoire concerné. Sur le plan de la politique intérieure du vaincu, la responsabilité de l’armée perdante est symboliquement engagée.
Août 1945 Hiroshima et Nagasaki La fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie est marquée par la capitulation du Japon le 2 septembre 1945., après l’explosion des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki en août 1945.
18 juin 1940 Appel du général de Gaulle Acte de naissance de la Résistance française. De Gaulle lance, depuis la radio de Londres, un appel aux Français pour refuser l’armistice demandé par Pétain et pour poursuivre le combat.
1940-1944 Le Régime de Vichy État français : régime de dictature mis en place par Pétain, qui mène une politique de collaboration avec l’Allemagne nazie.
1944-1945 Libération de la France, rétablissement de la République (la IVe), droit de vote des femmes, Sécurité sociale Libération du territoire par les armées alliées, qui débarquent en France, et par la Résistance intérieure.

Le Gouvernement provisoire de la République française rétablit la République et fait progresser la démocratie : droit de vote accordé aux femmes (1944), Sécurité sociale pour tous (1945).
1961-1989 Le Mur de Berlin 1961 : contexte de guerre froide. Construction par la RDA, soutenue par l’URSS, d’un mur qui isole Berlin Ouest (RFA), et qui empêche les Allemands de l’Est de migrer vers l’Allemagne de l’Ouest, soutenue par les États-Unis d’Amérique.

1989 : destruction du Mur de Berlin par les Berlinois de l’Est. Fin de la guerre froide.
1947-1962 Principale phase de la décolonisation Indépendance de la plupart des colonies des États européens, par la négociation (Inde, Afrique noire française) ou par la guerre (Indochine, Algérie, Indonésie).
1957 Les traités de Rome Signés en 1957 entre six États européens (France, Allemagne, Italie, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas), ils créent la Communauté Économique Européenne (CEE).
1958-1969 Les années de Gaulle Exécutif fort (référendums, élection du président au suffrage universel direct).

Affirmer la grandeur de la France (bombe atomique, construction européenne).

Usure du pouvoir (crise sociale et politique de Mai 1968, échec de la réforme du Sénat et de la régionalisation).
1958 fondation de la Ve République Retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958 : il fonde la Cinquième République. Sa Constitution accorde un pouvoir fort au président de la République.
1981-1995 Les années Mitterrand Pour la première fois sous la Cinquième République, arrivée de la gauche au pouvoir avec l’élection du socialiste François Mitterrand à la présidence de la République. L’alternance politique est ensuite à l’origine de deux cohabitions.
1992 Le Traité de Maastricht Il crée l’Union européenne (28 États en 2013), grand marché intérieur où circulent librement les marchandises, les services et les personnes. Les citoyens des États membres disposent de la citoyenneté européenne.
1995-2007 Les années Chirac Retour de la droite au pouvoir avec l’élection de Jacques Chirac à la présidence de la République, mais cohabitation de cinq années avec la gauche.
2002 L’euro monnaie européenne Monnaie commune qui remplace les monnaies nationales des 17 États de l’Union européenne, dont la France.
PDF - 88.9 ko
Repérages Historiques

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Colette
Sartrouville (Académie de Versailles)
Directeur de publication : C. QUINTEL