Commémoration du 11 novembre 1918

, par A. Henry

L’armistice, signé le 11 novembre 1918, marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), la victoire des Alliés et la défaite de l’Allemagne.

En 1920 il est décidé de rendre hommage aux soldats morts pour la France mais non identifiés. Le corps d’un soldat inconnu parmi plusieurs autres, choisi dans la citadelle de Verdun, est placé, le 11 novembre 1920, dans une chapelle ardente à l’Arc de Triomphe. Le 28 janvier 1921 le soldat est inhumé sous l’Arc de Triomphe dans la tombe du Soldat inconnu. Le 11 novembre 1923 André Maginot, ministre de la Guerre, allume la flamme qui ne s’éteint jamais. La tombe du Soldat inconnu a, dès lors, une forte portée symbolique et politique.

Le 11 novembre est un jour férié en France (jour du Souvenir depuis la loi du 24 octobre 1922). C’est une journée de commémoration annuelle.